L'A.D.N est favorable au rapprochement entre l'Université Paris X et l'Université Paris VIII.

Cependant, elle regrette les évènements de ces derniers jours à l'université Paris 8 et rappelle que les conditions d'un débat apaisé, dans cette université comme à l'université Paris X n'ont jamais été réunies.

L'insistance et la précipitation des Présidents des deux universités ont contribué à créer ce climat de tension qui a malheureusement dégénéré. L'absence de concertation réelle et de débat clair avec les premiers destinataires de ce rapprochement, qu'ils soient enseignants, usagers ou administratifs, est la cause du mécontentement qui s'est exprimée lors du CA de vendredi à Paris 8.En

Aucun cas, l'appel aux forces de l'ordre dans l'enceinte des Universités n'est une réponse.

En conséquence, l'A.D.N invite, aux côtés des autres syndicats, les Présidents des deux universités à rouvrir le dialogue et à entamer une vraie démarche de réflexion et de concertation avec l'ensemble des membres de leur université.